" Cantonales " : Les 3 points phares de notre programme

L'observatoire du ciel 

L’aérospatial est promoteur d’emploi comme nous le savons tous dans la région Midi Pyrénées.

De plus, il est promoteur d’une meilleure qualité de vie pour autant que les avancées technologiques et scientifiques qu’il apporte, soient orientées dans le sens du bien commun (médecine, miniaturisation, transmission, veille, découvertes..).

Je propose que soit créé un observatoire astronomique dans l’esprit d’un « Grand Collège pour l’Espace » où classe serait faite. Ce collège se situerait aux alentours de Bruniquel, à un endroit approprié pour le respect de la nature et en accord avec ceux qui y habitent. Il apportera aux enfants une ouverture sur le monde hors du commun et les formera aux métiers de demain. Il pourra accueillir le public, les entreprises, la vie périscolaire mais aussi le tourisme.

Ce projet entre dans le cadre de celui d’un « observatoire du ciel » par département.

La Fibre Optique

Les investissements très importants (50 millions d’euros sur 10 ans) pour le haut débit avec le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire du département doivent être valorisés.

Ce Bien commun doit impérativement servir la population : son accès devra être facilité et à très faible coût pour les habitants du Tarn et Garonne.

La fibre sera un vrai moyen de lier les « Observatoires du Ciel » à la population, aux institutions et au monde de l’entreprise pour développer la recherche, la santé, l’éducation et le partage.

L’Aérotram  > accéder au dossier transport

Loin des grands centres urbains, nous avons un problème de transports en commun.

L’aérotram est un mode de transport sur coussin d’air (sans frottement) qui induit un entretien et une consommation d’énergie faibles. L’aérotram sera-t-il l’avion des très courtes distances de demain ?

L’industrie aéronautique pourrait faire de Midi-Pyrénées une vitrine nationale et même mondiale en solutionnant le transport en commun de proximité.

Je souhaite que le Département s’engage à lancer un projet d’Aérotram sur la partie de la coulée verte (ancienne voie de chemin de fer) entre Labastide St Pierre et Orgueil, afin de l’étendre ensuite de Montauban à Albi et au-delà.

Un axe pour relier l’observatoire à Montauban doit être prévu.